Vous êtes ici : Accueil » Vivre au quotidien » Actualités » Lancement d’une étude multithématique

Lancement d’une étude multithématique

Dans le cadre de sa compétence « Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations », la Communauté de Communes du Pays d’Honfleur Beuzeville a engagé une étude multithématique de lutte contre les inondations et de restauration de la continuité écologique sur les bassins hydrographiques de la Vilaine, la Morelle, la Claire et l’Orange.

Cette étude permettra d’améliorer ou de préserver les écosystèmes aquatiques ainsi que les divers usages de la rivière ainsi que prémunir les biens et les personnes des risques liés aux inondations.

Le bureau d’études SOGETI Ingénierie Infra a été missionné pour réaliser cette étude, suivie par ailleurs par les services de l’Agence de l’Eau et des Conseils Départementaux du Calvados et de l’Eure.

Dans le cadre de cette étude, des investigations de terrain devront être menées par le bureau d‘études SOGETI Ingénierie Infra.

Les communes listées ci-dessous vont être investiguées.

 

Département du Calvados

  • Ablon (14),
  • Equemauville, (14)
  • Fourneville (14),
  • Genneville (14),
  • Gonneville-sur-Honfleur (14),
  • Honfleur (14),
  • La Rivière-Saint-Sauveur (14),
  • Le Theil-en-Auge, (14)
  • Quetteville (14),
  • Saint-Benoît-d’Hébertot (14),
  • Saint-Gatien-des-Bois, (14)

 

Département de l’Eure

  • Berville-sur-Mer (27),
  • Beuzeville (27),
  • Boulleville (27),
  • Conteville (27),
  • Fatouville-Grestain (27),
  • Fiquefleur-Equainville (27),
  • Manneville-la-Raoult (27),
  • Saint-Pierre-du-Val (27).

 

Les investigations de terrain consisteront à parcourir à pied l’ensemble du territoire afin de recenser les ouvrages et/ou aménagements jouant un rôle hydraulique important, diagnostiquer les zones sensibles recensées lors des réunions en mairies, tels que des thalwegs principaux et secondaires, des zones d’inondations, des zones d’érosion, des zones de sédimentation, des ouvrages hydrauliques existants et leurs caractéristiques (mares, bassins pluviaux, prairies inondables, fossés, buses sous voirie), les anciennes mares, les bétoires et tous les éléments importants dans le fonctionnement hydraulique.

Elles consisteront également au parcours à pied des linéaires de cours d’eau de la zone d’étude le long de la Morelle, la Claire, l’Orange et la Vilaine avec prospection du lit mineur, des berges et des ouvrages.

Ces investigations de terrain nécessiteront le passage dans des propriétés privées par les chargés d’études.

A cet effet, un arrêté préfectoral portant autorisation à pénétrer dans les parcelles privées a été délivré par les préfectures du Calvados et de l’Eure.

Article publié le mercredi 20 janvier 2021